Stéphane Colin, saxophoniste/compositeur

Originaire de Paris, Stéphane débute le piano classique à l’âge de 6 ans au conservatoire, puis le saxophone ténor.
Passionné par le jazz, il fonde à 16 ans son premier groupe, et se retrouve rapidement sur scène.


En 1995, il est élève du saxophoniste JC Fohrenbach au CIM (école de jazz à Paris).
En 1996, il étudie le saxophone classique au conservatoire et obtient le prix des Hauts de Seine puis le prix d’excellence.
En 1998, il obtient sa médaille de jazz et rentre au conservatoire du IX arr de Paris (classe du saxophoniste Sylvain Beuf)

En 2007, il obtiendra le diplôme MIMA (Musicien Interprète des Musiques Actuelles).


En 2009, il entre au CRI de Bagneux (classe du saxophoniste Eric Barret),et la Bill Evans Piano Academy pour étudier le piano jazz.

Il va s’enrichir auprès de nombreux saxophonistes, pédagogues, musiciens, à travers des cours, masterclasses, parfois simples rencontres, dont certaines se révèleront décisives, tel que Benny Golson, Archi Shepp, Jerry Bergonzy, Roy Hargrove, Joel Frahm, Barry Harris…

Parcours professionnel

Dès 1998, Stéphane débute sa carrière professionnelle, multipliant les expériences musicales sur scène, et participe à l’enregistrement de plusieurs albums.

Il devient membre de la Sacem en tant que compositeur, arrangeur et improvisateur de jazz.

L’ album du groupe Mad Nomad « Des pas sur la neige », dont il est l’invité, obtient la distinction « jeunes talents » de la radio « Paris Jazz ».

En 2006, après avoir vécu quelques mois à New York, il rentre et décide de se mettre à la composition d’un premier disque « New York Vibes ».

De 2008 à 2015, sa participation à de nombreuses formations musicales lui permettent d’accompagner des artistes comme Dee Dee Bridgewater, Rhoda Scott…

En 2015, il se produit avec la chanteuse Miss Dominique (victoire de la musique/disque d’or…) sur scène et en studio.

 

Depuis 2016, il joue dans le quintet de David Michelin, aux côtés de Xavier Bornens (trompette), Mathieu Jérôme (Rhodes), Bertrand Beruard (contrebasse).

2017 voit la création du « Stéphane Colin quintet »  autour de ses compositions.

Il se produit aux festivals de Colombes, de Morsang sur Orge, de l'Happy Jazz, aux « rencontres musicales » de Saint Louis en l’ile, au Jazz Club Le Valca…

En 2018, il intègre le Tin Pan quintet sur le répertoire « rare » de Georges Gershwin.

 

En 2020, il enregistre sur l’album "Siempre Lo Mismo" du batteur Belkacem Drif, avec des musiciens tel que Eric Le Lann, Julien Alour, Nico Morelli…

Parallèlement, intéressé par la pédagogie depuis l’âge de 17 ans, diplômé d'état, Stéphane enseigne le saxophone au CRC de Morsang sur Orge.